L’industrie  québécoise de la plasturgie se mobilise. La Vallée de la Plasturgie devient «Alliance Polymères Québec» et prend un nouveau virage

L’industrie québécoise de la plasturgie se mobilise. La Vallée de la Plasturgie devient «Alliance Polymères Québec» et prend un nouveau virage

Alliance Polymères Québec, autrefois connue sous le nom du créneau d’excellence la Vallée de la plasturgie, dévoile son nouveau nom et ses nouvelles couleurs. L’organisme prend ainsi un nouveau virage, celui de la mobilisation visant à repositionner l’industrie et créer un plus grand mouvement de collaboration et demeure actif au sein de la démarche ACCORD de la Chaudière-Appalaches

Au Québec, l’industrie représente un chiffre d’affaires annuel d’environ 6 milliards de dollars avec plus de 22 000 emplois répartis dans environ 600 entreprises. Les entreprises du secteur des plastiques et matériaux composites travaillent à la fabrication et au développement de produits qui contribuent à une économie québécoise performante et respectueuse de l’environnement. Alliance Polymères Québec est bien placé pour entamer un nouveau virage de l’industrie, car l’organisme avec ses partenaires, appuient et participent au développement de l’industrie des polymères depuis plus de dix ans et est une référence en matière de coopération et de développement.

« Alliance Polymères Québec et ses partenaires travaillent à repositionner l’industrie par l’entremise d’un plan stratégique quinquennal. Ce dernier s’articulera autour de trois axes principaux, soit les ventes et le développement de marché, l’innovation et le développement durable et le rayonnement du créneau. La mise en œuvre de ce plan devrait renforcer l’industrie au cours des prochaines années, » déclare le nouveau président d’Alliance Polymères Québec, Denis Bertrand.

La collaboration étroite entre les différents acteurs de la chaîne de valeur est essentielle. C’est pourquoi la « mobilisation » sera désormais le mantra principal d’Alliance Polymères Québec, qui a choisi d’étendre son adhésion à l’échelle provinciale afin de développer des collaborations plus étroites avec celles des autres régions.

« Comme l’union fait la force maintenant plus que jamais, notre créneau est l’outil de collaboration idéal pour rassembler toutes les parties prenantes pour le bien de tous. Nous souhaitons travailler davantage en équipe avec les gouvernements, les autres créneaux ACCORD et les entreprises. Conséquemment, nous avons mis en place trois sous-comités composés d’industriels afin de faciliter ce processus, » conclut M. Bertrand.

À PROPOS D’ALLIANCE POLYMÈRES QUÉBEC

Rappelons qu’Alliance Polymères Québec est issue de la démarche ACCORD en Chaudière-Appalaches initiée par le gouvernement du Québec et qui se veut la voix des entreprises québécoises œuvrant dans les secteurs des plastiques, des matériaux composites et du caoutchouc. La région Chaudière-Appalaches comprend, à elle seule, près de 70 entreprises actives dans l’un ou l’autre de ces domaines, ayant un chiffre d’affaires global approchant le milliard de dollars et employant près de 5 000 personnes.

À PROPOS DE LA DÉMARCHE ACCORD

La démarche ACCORD est une initiative gouvernementale qui vise à dynamiser l’économie des régions du Québec. Cette démarche s’appuie sur les forces régionales, sur la mobilisation et sur le dynamisme des gens d’affaires en région ainsi que sur la recherche de l’excellence dans les secteurs clés du Québec

Article suivantRead more articles

Alliance Polymères Québec

Créneau d'excellence ACCORD